Savannah Bay gallery: La nouvelle génération est en marche!

.

 

A Paris, aux quatre coins de la capitale, designers, galeristes et autres personnalités s’affairent à faire bouger les lignes de ce qui défini le design et la façon dont professionnels comme particuliers y accèdent, petit à petit. C’est le cas par exemple de Lena Jaroschek et Quentin Daly, les ingénieux fondateurs de Savannah Bay gallery, une galerie de la nouvelle ère, exclusivement en ligne et qui propose des pièces de designers internationaux avec un immense souci de qualité. Ainsi, ils proposent le travail de Dmitry Samygin, Richard Yasmine, Frédéric Saulou et bien d’autres… Rencontre avec ceux qui dépoussièrent enfin le métier.

 

 

Huskdesignblog: Vous présentez un type de design très massif, sculptural, à mi-chemin avec l’art et qui semble s’inspirer de l’esprit des grandes galeries américaines, autant en terme de produits présentés que d’image. Comment vous définiriez-vous?

 

Savannah Bay gallery: On s’est tout d’abord construits contre une certaine idée toute faîte du design, contre l’idée généraliste actuelle et de la production de masse. On travaille sur des petites séries, et on met tout en oeuvre pour proposer un design contemporain et signé, mais pas industriel. L’idée du design que l’on véhicule et que l’on aime est celle de la préciosité, de la qualité. On sélectionne avec soin chaque artisan qui va travailler sur une pièce, et humainement, nous sommes très engagés dans chaque relation que l’on tisse avec les différents interlocuteurs d’un même projet: designer, client, artisan, nous ressentons véritablement le besoin d’aller à la rencontre de ces différentes personnalités, afin qu’un projet prenne tout son sens. Le processus de mise en fabrication prend du temps, mais on aime s’en occuper, là est notre gage de qualité. Dernièrement, nous avons présenté un guéridon dessiné par Hormé (photos ci-dessous) – duo de designers parisien –  réalisé par trois artisans différents, un pour le bois, un pour le laiton, un pour le marbre, de vrais artisans d’art! Et d’ailleurs c’est notre première pièce en co-édition…

 

Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.

– Hormé X Savannah Bay –

 

 

Huskdesignblog: La co-édition est une très bonne idée. Cela ouvre vers un nouveau champ des possibles par rapport à votre métier, et à de futures collaborations aussi… Pourriez-vous m’en dire plus?

 

Savannah Bay gallery: On représente évidemment les artistes en tant que galerie, mais on veut véritablement s’engager davantage dans le processus de création et co-editer certaines pièces avec les designers. Notre projet à court terme, est de se lancer dans l’édition de luminaires, ce qui un projet assez audacieux et compliqué à mettre en place… Nous ne sommes qu’au début de la réflexion mais cela va avec notre volonté de nous engager dans des relations plus solides avec les designers, l’idée c’est d’être davantage à l’origine du projet plutôt que de se trouver uniquement en bout de chaine, comme simple revendeur. Cela permet de mettre les idées en commun et de proposer un tout nouveau type de produits sur notre site. On ne sait pas dessiner, il faut des compétences techniques et artistiques que nous n’avons pas, en revanche on s’occupe de la qualité des produits et de choisir les artisans avec soin. Prendre part au projet d’un artiste, c’est génial, et à plusieurs on est plus forts!

 

Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.

  – Dmitry Samygin – 

 

 

Huskdesignblog: C’est très intéressant, cela fait vraiment évoluer l’idée qu’on se fait d’une galerie. Comment voyez-vous les choses, la co-édition vous amène t-elle à repenser votre modèle? Par exemple – en dehors de ces produits –  demandez-vous l’exclusivité sur les pièces des artistes et designers que vous représentez?

 

Savannah Bay gallery: Pour nous, le principe même d’exclusivité rime avec ancien modèle. Nous avons toujours été très transparents avec nos artistes dès le début, et n’avons jamais considéré être légitimes d’imposer une quelconque exclusivité. Aller contre ce courant nous a d’ailleurs permis d’accéder à certains artistes qui avaient déjà une petite renommée, et d’établir une réelle relation de confiance, un partenariat honnête et sur le long terme. En tant que galeristes, il n’est pas avantageux d’obtenir l’exclusivité sur un produit, car de toute façon si l’artiste gagne en visibilité et son travail en renommée, chacun de ses représentants va d’une manière naturelle – et s’ils font bien leur travail! – bénéficier de cette même visibilité. Dans le milieu, les designers ne doivent pas oublier qu’ils sont en position de négocier, et de notre point de vue, accorder l’exclusivité à qui que ce soit est une erreur, et peut même être un frein à la créativité.

 

Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.

– Richard Yasmine, Bentu Design et Frédéric Saulou –

 

 

Huskdesignblog: En parlant de créativité, quel est le niveau d’adaptabilité de Savannah Bay pour des projets d’architectes par exemple? Quel est le genre d’accompagnement qu’il vous est possible de proposer?

 

Savannah Bay gallery: Nous avons justement la chance que 80 à 90% de notre collection puisse être réalisée sur mesure, car justement comme ce sont de petites séries, les artistes sont très ouverts à ce genre de demandes et contrôlent eux-mêmes la production, tout est donc possible pour les architectes. En prenant par exemple une console de notre catalogue, ils peuvent par exemple demander une rallonge de 30 cm ou demander à avoir un plateau en noyer plutôt qu’en ébène, sans aucun problème. C’est d’ailleurs une particularité et une vrai force qu’on désire vraiment mettre en avant, car grâce à cette souplesse on est à même de répondre à une vrai demande.

 

.

 

 

Huskdesignblog: En effet, cette flexibilité du produit tout en restant dans une gamme de produits très qualitatifs est très recherchée par les architectes et architectes d’intérieur. De plus, j’imagine que les architectes peuvent aussi largement contribuer à faire connaitre Savannah Bay. Avez-vous une récente collaboration à nous raconter?

 

Savannah Bay Gallery: Nous avons récemment été invités par l’agence d’architecture d’intérieur RINCK à présenter du mobilier dans les loges VIP qu’elle a réalisé pour les Longines Masters – grand prix de courses épiques – projet pour lequel nous avons choisi d’exposer trois guéridons. Ce genre d’agence et d’évènement nous permet effectivement de gagner en visibilité côté client, et c’est pour nous un avantage indéniable de pouvoir présenter des pièces en situation. De plus, le marché français étant encore très frileux quant à la vente de pièces en petite série, disons que ce n’est pas commun (beaucoup plus répandu au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, par exemple), avoir des produits “approuvés” par les architectes est une sorte d’étape de validation que le public français attend souvent pour susciter chez lui de l’intérêt, nous avons donc besoin de ce genre d’évènements déclencheurs. On espère qu’on pourra de plus en plus collaborer avec d’autres personnalités, voir même à l’étranger cela nous interesse beaucoup. Et nous rencontrons de plus en plus de gens de notre génération (designers, galeristes, etc) qui est un facteur clé pour créer des échanges et donc de possibles collaborations.

 

Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.
Lena Jaroschek et Quentin Daly, sont les heureux fondateurs de la galerie en ligne Savannah Bay gallery, qui renouvèle le design, l'idée qu'on s'en fait mais aussi le métier même de galeriste... Rencontre.

– Zieta et Dmitri Samygin –

 

 

Huskdesignblog: Quelle est votre actualité et que peut on vous souhaiter?

 

Savannah Bay Gallery: Nous nous concentrons actuellemment sur le fait de nous renouveler, et donc de proposer de nouveaux artistes et designers. D’ailleurs, nous sommes ravis car le collectif Zieta ou Zieta Prozessdesign vient de nous rejoindre! Ils ont déjà leur petite renommée notamment parce qu’ils ont développé une technologie («FiDU») qui leur permet d’insuffler de l’air entre deux plaques de métal soudées pour donner forme à leur mobilier; comme on soufflerait dans un ballon en fait! Nous proposons également depuis peu les dessins de Dmitry Samygin, designer russe avec qui on travaille depuis le début. Sinon, on travaille sur notre site, car c’est notre véritable outil de travail, et on construit aussi en parallèle notre catalogue qui est devenu nécessaire pour aller au devant de notre clientèle. D’une manière générale, nous sommes confiants pour la suite, car un réel un changement est en cours, les mentalités évoluent – et le design aussi! – et les attentes se renouvellent. Même le parcours d’achat change, les gens de notre génération recherche la qualité mais aussi l’originalité. De plus en plus de designers nous contactent directement et viennent vers nous pour que l’on travaille ensemble, on est vraiment ravis et pourvu que cela dure!

 

 

… et on vous le souhaite vivement! Merci à Lena et Quentin pour cette rencontre.

Designers, architectes, vous savez où vous adresser désormais : )

 

 ➡ Be awesome, LIKE and SHARE!

M E R C I