TOM DIXON: Le design au coeur

.

 

Tom Dixon est né en Tunisie et arrivé à l'âge de 4 ans au Royaume-Uni, et est certainement le designer Anglais le plus influent, et assurément celui qui a su conquérir le monde. Tout d'abord passé dans les mains d'Habitat et de Artek, il devient connu en tant que designer lorsque sa chaise S-Chair fut éditée par Cappellini. Découvrez les derniers projets d'un designer qui ne s'arrête jamais.

 

 

LE FAISEUR DE LUMIÈRE

 

Tom Dixon, cut lighting collection

 

Il y a un mois, Architonic publiait son Top 100 des designers 2016/2017. Le nom de Tom Dixon apparaissant fièrement en première position m'a donné envie de vous en raconter un peu plus sur les projets que l'on lui doit. 

Ce début d'année 2017 fut riche en lumière  pour le designer, a commencer par la présentation de trois nouveaux luminaires lors de la Stockholm Design Week de février. Au programme, une applique murale 100% Dixonienne et dans l'esprit laiton chromé qu'on lui connaît si bien, Void, un chandelier imposant et tout en longueur d'1M60 de long, Plane, ainsi que sa première collection de lampes de table destinée à l'environnement de travail, Boom Task.

Egalement remarqué ce mois-ci au Theatro Manzoni de Milan lors du Salone del Mobile 2017, Tom Dixon présentait son incroyable gamme de luminaires Cut, qui a la particularité de nous envelopper d'une réflexion kaléidoscopique... En effet, la finition miroir semble opaque lorsque le luminaire est éteint, où l'ampoule se trouve révélée et reflétée sans fin sur les murs une fois allumée. Magique.

 

 

 

L'ESPACE DE TRAVAIL, ENFIN

 

Non pas que ce domaine soit délaissé par les designers, au contraire. En revanche ce domaine souffre d'un intérêt moindre de la part du public, dû probablement à l'environnement de travail vu comme moins créatif et donc moins apprécié dans l'imaginaire de chacun. Mais Tom Dixon fait partie de ces grands noms venus nous faire changer d'avis.

Tout d'abord, en créant sa première collection dédié à l'univers du bureau dès la rentrée 2016, le designer a créée la surprise mais surtout l'engouement. Composée d'un bureau individuel - Slab Desk - d'une table d'appoint - Screw Table - du tabouret du même nom, d'une chaise - Y - et d'une lampe de table - Boom Task -, la collection est inspirée de l'époque Victorienne et de ses pupitres de bois foncé.

D'ailleurs plutôt dans l'année, l'espace de co-working Atrium s'était vu meublé avec les produits du designer, et lors de la Clerkenwell Design Week, il avait aménagé provisoirement une église avec ses collections mobilier et luminaire. 2016, l'année co-working pour Tom Dixon.

  

 

 

TOM DIXON LE CONQUÉRANT

 

Conquérir, s'est se rendre visible sur de nouveaux territoires, encore inconnus jusque là. Dans ce domaine non plus, le designer n'est pas en reste. En effet l'année dernière, Tom Dixon a lancé plusieurs assauts aux les Etats-Unis, avec le showroom sur Howard Street à New York, et simultanément, l'ouverture de sa première boutique sur la côte Ouest à Los Angeles, en collaboration avec la marque de prêt-à-porter Curve.

Enfin, en 2017, il annonçait - également lors de la Milan Design Week - sa première collaboration avec le géant du mobilier sur le marché populaire et international: IKEA. Ils ont travaillé sur l'élaboration d'un day-bed/sofa modulaire, capable de s'adapter aux besoins de chacun et à l'évolution de nos vies. Doté d'une structure en aluminium, Delaktig est comme le travail du designer en général, fait pour durer.

 

"It's turned into a raft, it's turned into a double decker bed, a sofa system for airports," Dixon said of the student projects. "It's a bed first but it can turn into anything."

 

 

 

 ➡ N'oubliez pas de LIKER et de PARTAGER cet article si vous avez aimé. Un petit geste pour vous, un grand soutien pour Husk!

M E R C I

 

 

Chloé Valette