DESIGNING FOR THE FUTURE:

Trends we need to consider now

.

 

Cet article a été écrit dans le cadre du concours de blogueurs organisé par CGTrader.

 

Dans un futur plus ou moins proche, le design n'aura probablement pas les mêmes tenants et aboutissants. Afin d'aborder la question d'une période à venir indéfinissable et des tendances qui feront cette époque, nous allons ici nous raccrocher aux thèmes de société actuels qui suscitent la réflexion et l'interrogation et ainsi soulever le fait que les tendances dîtes du futur, sont en fait déjà bien là, sous-jacentes au design d'aujourd'hui et à nos conversations concernant demain.

 

 

ARCHITECTURE & INTÉRIEURS:

L'adaptabilité comme nouveau style

 

Sans l'intention de donner un ton pessimiste à cet article, il est à envisager que le plus grand luxe du futur sera d'avoir un toit - du moins dans certains pays de l'émisphère Sud - conséquence directe des changements climatiques qui nous attendent et transformeront notre habitat en terre inhospitalière. Il est donc logique qu'à la suite de cela un manque de matériaux de construction se fasse ressentir, suivi de la naissance de la profonde volonté de se mettre à l'écoute de notre environnement, de ne pas réitérer les erreurs de nos pères en vivant en fonction de ce dernier plutôt que de souhaiter qu'il s'adapte à notre présence. Inspirés du brutalisme, le béton mais aussi la terre et la paille aujourd'hui délaissés, seront demain très prisés.

 

Déjà un sujet de discussion très actuel, il est alors facile d'imaginer que lorsque le temps sera venu, les populations de tous les continents (si ce n'est déjà fait) se tourneront vers une sorte de retour à la terre et aux matériaux bruts. Attention, il n'est là pas question de vivre dans la précarité d'une cabane de tourbe et de revenir à notre condition préhistorique, au contraire. C'est un moment où notre conscience humaine aura évolué au point de se débarrasser du superflus, au point de savoir comment vivre mieux, un esprit earth-houses mais bel et bien hyper-connectées comme on l'imagine, et résolument contemporaines.

 

Demain, c'est ainsi que nos maisons, autants à l'intérieur qu'à l'extérieur, pourront apparaître comme inachevées. Les aménagements seront voulus basiques, bruts mais de qualité, nous n'auront plus peur d'avoir vue sur les matériaux, on vivra enfin avec. Oui, de qualité, l'architecture d'intérieur aura beau avoir des airs d'habitat originel, on sera dotés de la literie la plus confortable et des luminaires les plus performants. Notre désir d'adaptabilité fera naître un style qui nous colle à la peau, où posséder le moins sera signe de liberté et d'avancé de la pensée humaine, et où la notion de décoration disparaîtera progressivement, assurément sans regrets tout simplement car l'époque ne s'y prêtera plus.

 

 

DESIGN: L'ornement est mort, vive le Design

 

Côté design, le futur donnera raison à Adolf Loos et sa célèbre citation "l'ornement est un crime", l'agrément et la parure ne faisant désormais plus partie intégrante du design et de l'architecture d'intérieur. Les protagonistes de l'avenir ne jugeront plus nécessaire "d'enjoliver" leur quotidien et s'en seront lassé, car il préfèreront vivre dans la réalité, et la considération des éléments pour ce qu'ils sont, aussi bruts et imparfaits soit-ils. Ornementer, pourquoi faire?

 

C'est alors que ces temps postérieurs verront probablement naître un nouveau genre de design, le design domestique. Chaque individu se donnera les moyens - ou la nécessité - d'être son propre designer. Une fois encore, la sensation de limitation quant aux matériaux demandera de l'autonomie en terme de mobilier et d'accessoires du quotidien, chacun aura l'impression de se débrouiller avec ce qu'il trouvera autour de lui et dans la nature. Mais il s'agira en fait plus largement d'une nouvelle façon de concevoir le design, un mélange de retour aux bases et d'esprit DIY qui aura la propriété de rendre chaque individu hautement créatif.

 

Et c'est peut-être ainsi que demain, le mobilier hybride trouvera enfin la légitimité qu'il mérite, car comble de l'ingéniosité des hommes, il s'invitera forcément dans tous les foyers. Dans le futur, le design aura alors des airs d'exposition élitiste, où seuls les connaisseurs s'y retrouvent. Et pourtant, sans parure ni intérêt occulte, les pièces que l'on présente aujourd'hui comme des chefs-d'oeuvre hors de prix seront alors le mobilier et les objets de tous et de tous les jours.

On peut donc en conclure que ce que l'on dessine aujourd'hui n'est que la fondation de demain, et que les tendances ne sont pas des éléments immatériels redondants comme on pourrait le croire, elles sont au contraire un merveilleux moyen d'évolution en fonction des besoins et de l'époque de manière innée et non visible. Elles opèrent dans l'ombre pour que nous soyons capables de nous adapter à n'importe quelle version du futur.

 

 

Cet article a été écrit dans le cadre du concours de blogueurs organisé par CGTrader.

 

 ➡ N'oubliez pas de LIKER et de PARTAGER cet article avec le #designforfuture. Un petit gest pour vous, un grand soutien pour Husk!

M E R C I

 

 

Chloé Valette