Nous aimons tous les couleurs. En revanche, quand il s'agit de les appliquer dans nos espaces de vie, de faire un choix et de sauter concrètement le pas, c'est là où le bât blesse. On devient frileux et tel un animal apeuré on se rapatrie vers des "valeurs sûres" et rassurantes: les couleurs neutres. Vous vouliez du rose ? Il est transformé en gris. Vos envisagiez du bleu ? Ca se termine en blanc. Nous allons donc ici étudier en deux parties:

 

Comment ne plus avoir peur de la couleur, et devenir ENFIN expert en associations colorées ?

.

Avant de considérer tout conseil, VOUS DEVEZ REPARTIR DE ZERO:

 

 

 BRISEZ VOS ACQUIS

 

  • Les couleurs, c'est d'abord beaucoup de préjugés. En effet, tels des préceptes que l'on aurait pu lire dans un ouvrage presque religieux, nombreuses sont les fois où on a pu entendre ou lire des règles dîtes " de base ", qui l'air de rien, comme n'importe quelle idée reçue, prend racine dans nos esprits jusqu'à devenir un automatisme: "Jamais de blanc avec du blanc-cassé", "Il n'y a rien de pire que du rose et du rouge", "La moquette de la chambre? Bleue évidemment.", etc.

  

LAISSEZ-VOUS SURPRENDRE

 

  • Ou plutôt surprenez-vous vous-mêmes serait plus juste. Opter pour la couleur, c'est partir à l'aventure. C'est forcément dix fois plus d'hésitations qu'un choix à faire entre blanc et gris. Mais c'est surtout découvrir avec bonheur, stupeurs et tremblements des associations colorées auxquelles on aurait pas pensées, qu'on aurait jamais osées, s'insinuer lentement mais sûrement dans nos intérieurs. C'est accepter de lâcher prise et de laisser votre créativité prendre le dessus sur le rationnel.

 

PENSEZ QU'UNE COULEUR C'EST AVANT TOUT UN MATERIAU

 

  • Car il est important d'associer différents matériaux dans vos harmonies colorées afin de lui donner de la profondeur et du caractère. Par exemple, la seule application d'aplats de peinture pourrait appauvrir l'effet de l'atmosphère escomptée. Pourquoi pas un monochrome, à condition de jouer sur les tissus, les métaux, les céramiques, les verres...

 

PARTIE I : APPRIVOISEZ LA COULEUR SOUS TOUTES SES FORMES

 


 

Niveau 1

I. COULEURS SÛRES et PETITES TOUCHES

 

comment devenir un expert couleurs commencez par les couleurs sûres

 

1/ LES MURS. Le mieux est tout de même de commencer par des aplats d'une couleur que vous aimez. Elle peut être évidemment franche ou pastelle, selon vos goûts, pourvu que ce soit une que vous qualifierez de "sûre". Appliquée sur tous les murs ou seulement à quelques endroits phares afin de les faire ressortir, vous allez vous acclimater à la couleur, à sa proximité et à la façon dont elle et la lumière vont interragir ensemble pour façonner votre intérieur. Tout en gardant vos mobiliers actuels, vous allez commencer à percevoir une harmonie qui irait de pair avec le style de votre pièce. Et qui sait, c'est probablement vos mobiliers que vous allez vouloir changer à présent.

 

comment devenir un expert couleurs commencez par les petites touches
A gauche: Mosebacke Restaurant - Koncept Stockholm

 

2/ LE MOBILIER.  Si cet effet masse pour commencer vous effraie, tournez-vous plutôt vers des touches colorées disséminées ça et là parmi votre mobilier. N'ayez pas peur du contraste qui ici, sera votre meilleur allié. Ces couleurs vont guideront quand aux choix à faire pour obtenir un mélange satisfaisant. Cela tombe évidemment sous le sens mais n'oubliez pas que les rouges/oranges/jaunes réchauffent, et que les bleus/verts/gris sont plus froids...

 

 

             ASTUCE 1

Des pièces-colorées réfléchissantes ( miroirs, vases et mêmes mobiliers ) sont une bonne stratégie à essayer afin de visualiser ce que serait la pièce version couleur.

comment devenir un expert couleurs miroir coloré

 

 ASTUCE 2

Des détails colorés, aussi petits soient-ils peuvent également vous accompagner vers la couleur d'une manière douce et progressive...

comment devenir un expert couleurs détails colorés

 


 

Niveau 2

II. PAPIERS-PEINTS et MOTIFS

 

comment-devenir-un-expert-couleurs-papier-peint
A gauche: Palm Spring - Studio Pepe, à droite: Papier-peint Lines, Dark Blue - Ferm Living

 

1/ LE PAPIER-PEINT est un élégant moyen de glisser lentement vers une ambiance colorée. Peut-être parce qu'il est l'ancêtre des murs revêtus de peinture ? Ou bien parce que sa présence est davantage perçue comme vaporeuse et légère. Son application en reste pourtant plus complexe, mais il reste psychologiquement plus acceptable dans la majeure partie des cas ( et des personnes ).

Quand un motif végétal vous donnera de la profondeur grâce à l'impression qu'on aura de voir au travers, un motif géométrique structurera lui votre espace en lui donnant de la prestance.

 

comment devenir expert couleurs tissus à motifs
A gauche: Fauteuil Beetle - Gubi, à droite: Tapis géométrique - Patricia Urquiola

 

2/ TISSUS A MOTIFS. L'autre bonne idée consiste à opposer le contraste murs neutres/mobiliers et éléments de décorations non-neutres. En effet, quelque soit sa nature, un ou plusieurs éléments aux motifs forts et prononcés attirent nettement l'attention. Les couleurs ressortent et tels des objets d'art volontairement exposés, elles deviennent stars de votre intérieur. Vous verrez alors, que votre espace sera classé comme coloré, quand bien même si vos murs sont blancs.

 

 

ASTUCE

Tout comme les aplats de peinture, si la répétition d'un motif vous met mal à l'aise, essayer les papiers-peints dégradés. Plus léger, ils sont également parfaits pour agrandir un espace.

comment devenir un expert couleurs papier peint dégradé

 

 


 

Niveau 3

III. LE MONOCHROME

 

comment devenir un expert couleurs monochrome
A droite: Acne Copenhague - BozarthFornell Architectes

 

1/ UNE COULEUR. Cette étape est difficile à franchir car à ce niveau, il faut se faire pleinement confiance sans s'autoriser à faire marche arrière. Par monochrome, entendez plutôt monochromie d'un espace. C'est à dire le mélange intelligent de différents tons d'un même couleur, des murs aux plafonds et en passant par le mobilier. L'effet est stupéfiant, magistral, et ne se veut pas forcément total ( voir photo de gauche, tous les éléments ne sont pas bleus même si c'est le ton principal ). Cela vous permettra de garder la maîtrise de l'endroit.

Une chose est sûre, c'est qu'en matière de monochromie, PENSEZ GRAND. Ne vous laissez pas effrayer en pensant que quand-même, du blanc ça et là serait plus raisonnable. Ecoutez-vous, orchestrez les éléments et les différentes nuances de couleurs avec lucidité. Soyez habités par l'envie d'un résultat unique dont personne d'autre ne pourra se vanter d'avoir.

 

comment devenir un expert couleurs monochrome
Restaurant Scandic Anglais - Koncept Stockholm

 

2/ PLUSIEURS COULEURS. La monochromie au sens plus large, peut également être comprise comme le mélange de différents tons d'une même famille. Par exemple ci-dessus, voyez comme ces couleurs chaudes et ensemble de matériaux soyeux s'accordent merveilleusement bien. L'éclairage y est évidemment pour beaucoup mais il est important de bien visualiser les différents cas que l'on peut qualifier de monochromes. Ici, on entre dans la catégorie master en terme de couleurs, celle de la maîtrise de la palette colorée, ce qui me permet de faire la transition vers le prochain épisode :

 

" Comment devenir expert en couleurs ? "

> PARTIE II : ELABOREZ UNE PALETTE COLORÉE PLUS QUE REUSSIE <

 ... en ligne la semaine prochaine  : )  Soyez nombreux !

 

  ➡ N'oubliez pas de LIKER et de PARTAGER cet article si vous avez aimé ! Un petit pas pour vous, un grand pour Husk !

M E R C I

Sources: Photo de couverture StudioPepe

 

Chloé Valette