Si le monde du mobilier design moderne avance vite, en termes de matériaux, de formes et de la fréquence et qualité à laquelle il est exposé, il est plus difficile de remarquer l’évolution que l’architecture d’intérieur entreprend en ce moment même… Certains architectes ont en effet récemment donné un nouveau tournant à cette discipline en la travaillant à la façon d’un objet: mettre en avant la simplicité sans renoncer au souci du détail. Découvrez en exemple de ce propos le travail du studio russe Supaform, et cet incroyable appartement, à Moscou…

 

Une nouvelle architecture d'intérieur est en train d'émerger, et va faire bouger la frontière entre objet et espace.

Il est relativement aisé pour un esprit créatif dont l’intérêt se porte vers les objets et le mobilier, de créer une pièce hors du commun, grandiose, qui procure ce puissant sentiment d’envie et de contemplation de la beauté. Ceci relève probablement de l’échelle de ces pièces, qui parfois ne tiennent qu’à un matériau bien tourné, des proportions bien étudiées, les bonnes formes qui provoquent la bonne émotion. Oui, c’est une question échelle.

Rassemblez ensemble une dizaine de très belles pièces dans un même espace, il n’est pas dit que l’harmonie coule de source, bien au contraire. C’est pourquoi les architectes d’intérieur sont passés maîtres dans l’art de décorer les intérieurs, comprenez par là, l’art de savoir arranger le beau afin qu’il s’assemble et finisse par se flatter. Car composer l’architecture d’intérieur et ce qui s’y passe n’est pas une mince affaire.

 

Une nouvelle architecture d'intérieur est en train d'émerger, et va faire bouger la frontière entre objet et espace.
Une nouvelle architecture d'intérieur est en train d'émerger, et va faire bouger la frontière entre objet et espace.

Le studio Supaform, basé à Saint-Pétersbourg en Russie, a en quelque sorte ré-imaginé la façon d’aborder la conception d’un intérieur. Son style minimal, épuré et qui n’a pas peur d’utiliser la couleur massivement, comme réel atout architectural, a le vent en poupe et participe à la redéfinition des tendances en matière d’architecture d’intérieur. En effet, le studio tire partie d’un espace en le découpant par zones, et qu’elles soient îlots fonctionnels ou zones de passage, elles utilisent toute la couleur de manière monochrome et uniforme pour exister.

Ainsi, le studio divise savamment le lieu dont il a la charge de transformer. Mettant en avant des délimitations de sol, ou d’un mobilier à un autre, ou encore la séparation d’un espace. Cette façon pragmatique de travailler l’architecture comme des blocs, comme si nous nous trouvions au coeur de la réalité virtuelle, traduit un attrait certain pour la simplification des espaces de vie mais aussi la façon dont nous voulons, peut-être, qu’ils évoluent: débarrassés du superflu, mais certainement pas de la couleur.

 

Une nouvelle architecture d'intérieur est en train d'émerger, et va faire bouger la frontière entre objet et espace.

Les goûts en matière d’associations colorées de Supaform font preuve d’un vif intérêt pour des nuances qui nous rappellent les années 80, et aussi le mobilier de l’époque. On aime constater que les formes géométriques assemblées les unes aux autres créent non seulement des architectures, mais aussi du mobilier fonctionnel et sculptural, à mi-chemin donc entre cet espace temps et le nôtre. Détrompez-vous, les couleurs primaires ne sont pas si simples à maîtriser, et le studio russe le fait pourtant à merveille.

Enfin, nous pourrions souligner que pour aller vers une nouvelle architecture d’intérieur, chacun doit se défaire de ses idées et idées reçues afin d’être capable de laisser entrer la nouveauté. Oublions nos visions conventionnelles de l’intérieur, pour les laisser évoluer vers d’autres horizons, plus technologiques et proches des besoins fondamentaux des humains, simples, joyeux.

 

Une nouvelle architecture d'intérieur est en train d'émerger, et va faire bouger la frontière entre objet et espace.

 

 ➡ Be awesome, LIKE and SHARE!

M E R C I