Now Reading:

Amy Brandhorst et Emilia Margulies s’unissent pour concevoir les locaux d’Adidas en Allemagne

Récemment et ce grâce à la magie d’Instagram, nous avons découvert deux architectes d’intérieur de grand talent, deux esprits créatifs qui ont su allier leurs aspirations à la fois techniques, théâtrales et esthétiques au service d’un espace de travail pour Adidas Allemagne. Pour mieux comprendre le processus de création qui les a guidé mais aussi leurs choix et leurs contraintes liées au projet, c’est sous forme d’interview que nous avons décrypté le projet d’Amy Brandhorst et Emila Margulies, à Berlin. Découvrez l’envers du décor…

 

Amy Brandhorst et Emilia Margulies

 

Chloé Valette pour Husk – Pourriez-vous vous présenter toutes les deux?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Nous sommes Amy Brandhorst et Emilia Margulies, deux créatrices (et amies) basées à Berlin. Amy partage son temps entre Berlin et Londres, où elle a co-fondé l’agence primée Topology Interiors. Le travail d’architecture d’intérieur d’Amy est influencé par ses recherches sur la psychologie de la couleur et de la forme – elle aime aussi beaucoup les ornements surréalistes reflétés dans sa collection de vases et éléments de décoration sphériques, qui sont souvent incorporés dans ses concepts.

Emilia, originaire de l’archipel de Stockholm, oscille entre les domaines de la scénographie, de la direction artistique et de la décoration intérieure. Elle a le sens du détail et tient une archive d’intérieurs et d’objets étranges trouvés dans les ventes aux enchères et les marchés d’antiquités.

 

C.V pour Husk – Avez-vous pour habitude de collaborer? Est-ce la première fois?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Ce projet pour Adidas a été le premier sur lequel nous avons collaboré, et nous espérons fortement qu’il ne soit pas le dernier! Lorsque nous travaillons ensemble, nous nous nourrissons de l’amour mutuel de la couleur et des tissus, nous partageons la même envie de créer un espace sensoriel unique.

 

Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne
Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

 

C.V pour Husk – J’aime beaucoup votre récent projet pour Adidas en Allemagne, et plus particulièrement les couleurs fortes que vous avez choisies. Quelles ont été vos inspirations?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Il était important pour nous que cet espace soit lié à la philosophie d’audace, de créativité et de progression d’Adidas. Nous voulions que ce soit un espace à la fois puissant et ludique, nous avons donc discuté de la manière d’y parvenir grâce à notre palette de couleurs choisie. Inspirés par les peintres du Bauhaus, Mondrian et Josef Albers, nous avons incorporé des couleurs primaires saisissantes comme le rouge, du bleu et le jaune, qui forment un trio puissant. Nous voulions également que la pièce soit onirique, donc tout, du tombé de rideaux à la forme ondulée de la table basse en passant par les vases colorés, semble un peu surréaliste.

 

C.V pour Husk – Comment et qu’est-ce qui a guidé vos choix créatifs?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Suite à de nombreuses rencontres avec le client, nous avons eu plusieurs exigences à prendre en compte. Nous avons d’abord dû rénover l’espace – c’était une pièce glaciale et très humide quand nous l’avons trouvée – nous avons donc dû penser aux éléments techniques tels que le chauffage, l’éclairage et rendre la pièce habitable. L’espace devait également fonctionner à la fois comme espace de travail certains jours et comme toile de fond esthétique pour filmer, de sorte que tout ce que nous avons mis en œuvre est flexible et adaptable.

Par exemple, le canapé modulaire, le bureau et l’armoire sur roulettes peuvent être facilement déplacés. L’adaptabilité était également une exigence, nous avons donc créé un design avec deux personnalités – la première est révélée par un rideau fermé, créant un environnement bleu, élégant et serein. Le second, avec rideau ouvert, révèle des murs colorés aux rayures peintes à la verticale pour mettre en valeur la structure arrondie de la pièce.

 

Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

 

C.V pour Husk – Quels étaient les objectifs du projet pour Adidas et pour vous en tant qu’architectes d’intérieur?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – L’objectif principal pour Adidas et pour nous était de créer un design exceptionnel qui répondait aux exigences d’un espace de travail flexible, mais également un design mémorable capable de se distinguer de l’esthétique berlinoise classique et industrielle. En tant que designers, nous voulions également puiser dans nos deux types de parcours: théâtral/dramatique du travail d’Emilia et technique/psychologie du design d’Amy. L’apport de ces éléments était important car le projet lui-même se situait entre deux disciplines.

 

C.V pour Husk – Il y a t-il autre chose que vous aimeriez préciser?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Il y avait quelques défis, tels que la façon d’habiller la pièce de forme circulaire – nous avions besoin de 40 mètres de tissu pour les rideaux pour obtenir le sentiment “d’espace clos” que nous visions, et ce devait être le bon tissu, qui tombait exactement au bon endroit. Tout ce que vous voyez dans la pièce (les rideaux, le bureau, la table basse, les éclairages) ont leur propre designer et leur histoire, il était donc de notre devoir de veiller à ce que la conception globale soit harmonieuse. Les finances étaient également un défi: nous avons dû accomplir une myriade d’exigences avec un budget limité.

 

amy-brandhorst-et-emilia-margulies-adidas-allemagne-huskdesignblog12 copie
Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

 

C.V pour Husk – En règle générale, comment travaillez-vous? Aviez-vous une sorte de routine de travail pour ce projet?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Le projet était très concret: tout au long du processus de rénovation puis des ajouts esthétiques, l’une de nous devait être sur place en permanence. La complexité des détails du projet signifiait que chaque jour, différents aspects devaient être supervisés. La plupart du temps, nous nous réunissions à 8 heures du matin, passions en revue les progrès de la veille, puis nous parcourions la ville ensemble pour visiter des magasins de tissus, des ateliers de métal et de marbre, etc. C’était intense mais amusant – c’est rapidement devenu notre bébé!

 

C.V pour Husk – D’une manière générale, que pensez-vous de la communauté du design aujourd’hui: qu’est-ce qui vous passionne, que changeriez-vous?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – C’est excitant parce que c’est tellement varié. Il y a tellement d’opportunités de faire sa place, mais c’est aussi un milieu très compétitif. Plus que jamais, les designers recherchent différents types de matériaux et de tissus durables. Nous abordons toutes les deux le thème de la réutilisation, et il est inspirant de voir comment les designers réutilisent les espaces et les matériaux de manière innovante. C’est aussi une période passionnante pour être designer à Berlin, le paysage de la ville évolue rapidement et laisse place à de nouvelles idées à mettre en œuvre.

 

Espace de travail, Amy Brandhorst et Emilia Margulies, Adidas, Allemagne

 

C.V pour Husk – Quelle est votre actualité et que pouvons-nous vous souhaiter? Quelques projets à venir?

Amy Brandhorst et Emila Margulies – Emilia conçoit le décor d’un talk-show et Amy conçoit un cabinet de consultation de médecin. A Berlin, il y a toujours des opportunités qui se présentent ce qui permet à nos projets d’êtres très variés! Bien-sûr, nous aimerions collaborer de nouveau sur un projet d’architecture d’intérieur – à suivre!

 

 

Merci infiniment à Amy et Emilia d’avoir répondu à nos questions!

 

Suivez leur travail sur Instagram:

@amybhorst

@emilia.margulies

Photographies:  Anne-Catherine Scoffoni

 

 

LIKE and SHARE!

M E R C I

 

Input your search keywords and press Enter.