BROOKLYN: Chez Harry Nuriev, fondateur de Crosby Studios

.

 

Il est toujours intrigant voire un peu intimidant d’entrer dans l’antre même du créateur, de pénétrer dans sa sphère privée et de faire le lien avec son travail. A Brooklyn, l’appartement de l’artiste, architecte et fondateur de Crosby Studios, Harry Nuriev, a quelquechose de familier, saupoudré des pièces et couleurs phares désormais bien reconnaissables du studio. Découvrez l’envers du décor chez la crème de la création.

 

L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.

Pousser la porte du créateur, d’une figure que l’on apparente à la création même et non à une personne est une expérience intéressante et à coup sûr, inspirante. Si nous avons tous rêver de découvrir comment vivaient nos personnalités préférées, il est d’autant plus rare et excitant de découvrir l’intérieur d’un des designers les plus exposés du moment: Harry Nuriev

Le fondateur de Crosby Studios est un puriste et recherche avant tout le minimalisme parfait, la forme architecturale pure afin de donner à voir et à interagir avec le meilleur. Dans son appartement il en est de même, tout est clair et à sa bonne place afin que les éléments seuls ou rassemblés soient en harmonie totale. Dans une coque blanche et simple, ce sont des éléments de décor et du mobilier surfant entre art et design qui donnent le ton. Et d’ailleurs en parlant de couleurs, on notera que l’appartement est subtilement habillé des nuances chères à l’architecte: un bleu électrique, quasi-Klein, et un rose millennial rafraîchissant.

 

LE MOBILIER: La couleur bleue dont s’est parée la collection d’Harry Nuriev a été révélée à l’occasion du London Design Festival de 2017. Chaises et étagères Crosby Studios et fauteuil Cubic II.

 

L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.

 

La période bleue de Crosby Studios crée un véritable cheminement dans l’espace, guidant et attrapant le regard dans chaque pièce, sous une forme différente de la précédente. En effet, on commence tout d’abord par la cuisine, où ces deux meubles bleus créent la surprise tant il est rare pour une cuisine d’arborer ce ton. Ensuite, flouté par une plaque de plexiglas rose positionnée dans une ouverture, on a vue directement dans la salle à manger, où les chaises sont comme positionnées sur un piedestal, et où leur aspect sculptural rayonne. Enfin, depuis cette table marbrée, on aperçoit un canapé en vynil qui semble avoir traversé les années 70, intact, afin de donner de la puissance à un intérieur de notre époque.

 

L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.

Harry Nuriev brouille les frontières, et c’est probablement pour le mieux. Il est en effet difficile de savoir si ses pièces de mobilier sont le fruit de l’art auxquelles on aurait ajouté la fonctionnalité du design, ou si l’architecte s’emploie à créer un design si pure et rigoureux que ça en est de l’art. D’ailleurs, l’appartement  de Brooklyn tout entier a des airs de repère d’artiste, avec des toiles disposées ça et là, et toujours en harmonie avec le bleu. 

Par ce style, il est également intéressant de voir que le fondateur de Crosby Studios renouvelle la notion d’intérieur minimaliste dans un style qui lui est propre. Loin des tons neutres que l’on connait à ce type d’intérieurs, l’approche minimale d’Harry Nuriev prend la forme du perfectionnement, comme si l’apparence aboutie du minimalisme ne pouvait avoir lieu que grâce à la présence de ces micro-architectures aux couleurs assumées.

 

L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.
L'appartement d'Harry Nuriev, à Brooklyn, est un mélange entre un univers qui nous est familier, et le mobilier et couleurs phares du créateur.

 

Le mobilier de Crosby Studios est disponible à la vente aux galeries:

Patrick Parrish et NOT SO GENERAL

 

 

 ➡ Be awesome, LIKE and SHARE!

M E R C I

Source: Clever (AD)