Vous aspirez à revenir à l'essentiel et à laisser le superflu derrière vous? Cet article est fait pour vous. Depuis des millénaires, les architectes Japonais ont leur façon propre d'interpréter l'habitat et des fonctions qu'il offre. Ils sont passés maîtres dans l'art de créer un intérieur sain, et où, ce que nous pourrions qualifier d'absense, est en fait une force. Voyons quelles sont les lignes directrices propres aux intérieurs japonais, histoire de prendre une dose d'humilité dans notre vision de la modernité.

 

 

Les Architectes Japonais : 

un modèle d'inspiration jusque dans les moindres détails

 

 

1/ DES LIGNES SANS PAREIL

 

Parce que les lignes sont les maîtres-mots qui permettent de qualifier et de comprendre la façon dont ces intérieurs sont pensés. En effet organisés en fonction d'une géométrie parfaite et quasi-intuitive, les différents espaces se différencient les uns des autres presque par nature, très simplement.

Et dans un deuxième temps, force est de constater que les japonais ne sont pas du genre à ériger des murs, à séparer des éléments qui naturellement, doivent s'associer. Ainsi on retrouve une organisation générale articulée autour d'une très grande pièce principale. Parfois même, l'habitat tout entier n'est qu'une seule pièce dotée ça et là des élements nécessairent à l'intimité de ses habitants le moment venu.

 

inspiration architectes japonais lignes

inspiration architectes japonais lignes

 

De plus, au Japon, plusieurs générations vivent sous le même toit. Tout est donc organisé pour que chacun trouve parfaitement sa place en fonction de son âge et de ses activités, tout en trouvant le moyen de rester ensemble, de pouvoir se voir. A mille lieux de la cohabitation qui sous-entend chacun de son côté, les intérieurs japonais réalisent la prouesse d'offrir le parfait équilibre entre lieux de vie communs et intimité.

 

inspiration architectes japonais espace commun

 

inspiration architectes japonais espace commun

 

 

2/ UNE FONCTIONNALITÉ À TOUTE ÉPREUVE

 

La population mondiale actuelle de 7,2 milliards devrait augmenter de près d'un milliard de personnes au cours des douze prochaines années selon l'ONU. En Asie mais aussi partout ailleurs, l'espace de vie dont dispose actuellement chaque citadin va se restreindre. Il est donc urgent d'apprendre à optimiser nos espaces pour le bien de chacun et de tous à la fois, d'une manière intelligente et rationnelle. Par exemple, des techniques d'agriculture verticale sont déjà à l'essai aux Pays-Bas et aux Etats-Unis.

Pour ce qui donc de nos intérieurs, nous avons beaucoup à apprendre des japonais où l'efficacité et la fonctionnalité d'un espace tient presque du rendement. Chaque élément peut se vanter d'avoir une ou deux fonctions, des espaces de rangement sont imaginés et intégrés dès que l'occasion se présente, du sol au plafond.

 

inspiration architectes japonais fonctionnalité

inspiration architectes japonais fonctionnalité

 

La force et à la fois la difficulté à reproduire ce style d'habitat, c'est l'épure total. C'est, comme dit plus haut, la quasi-absence de mobilier et d'éléments dits de "décoration". Libre à nous biensûr, d'organiser les choses comme on l'entend, pourquoi pas ce style avec notre mobilier actuel ? Mais ne perdrait-il pas de sa superbe, ne serait-ce pas ignorer son ingéniosité ?

 

 

3/ COULEURS ET MATIÈRES

 

Evidemment, en ce qui concerne l'ambiance colorée, comme j'aime à le dire, ici cela tient RÉELLEMENT aux matériaux. Comme vous avez déjà pu le constater sur les photographies précédentes, l'équilibre solide du style japonais tient de la règle de deux. Au bi-matière, au bi-color. A la dualité entre la légèreté des aplats de blanc et la forte présence du bois. On peut presque sentir, et cela même sur les photos, la présence du matériau et son poids dans l'espace. Chose que l'on oserait peut-être pas. Et pourtant, là est la beauté.

 

inspiration architectes japonais couleurs matieres

 

La transparence a aussi la part belle. Dans un jeu incessant "de voir et être vu". D'un point de vue social, comme je le disais, c'est le souci de vivre ensemble sans que chacun soit isolé. D'un point de vue architectural, les espaces sont petits bien que très bien agencés, on essaie donc de faire entrer le plus de lumière possible.

 

inspiration architectes japonais transparence

 

La lumière naturelle est présente partout, elle joue avec les matériaux, s'insinue dans les interstices de ceux-ci comme ci ce n'était pas prévu. Comme si on découvrait avec surprise, qu'une pièce devenait lumineuse.  Elle devient graphique, comme venant compenser le non-ornement de l'habitat, elle "meuble" l'espace par ses apparitions.

 

inspiration architectes japonais lumière

 

C'est également le sujet idéal pour s'inspirer de détails concernant le bois, qu'ils soient minimalistes, géométriques ou poétiques, il y en a pour tous les goûts. Peut-être sont-ils justement la solution, pour nous occidentaux qui avons besoin d'aller dans le détail justement ? 

 

inspiration architectes japonais détails

 

 

4/ DES IDÉES DE MOBILIER

 

En terme de mobilier, voici néanmoins une petite sélection de produits qualitatifs et fabriqués au Japon. J'ai nommé les marques MEETEE et KARIMOKU, qui proposent des produits dessinés par des designers Japonais  mais également par des grands noms internationaux du design tel Claesson Koivisto Rune ( Meetee ) et Sylvain Willenz ( Karimoku ).

Jetez également un oeil chez MARUNI, où les fans de Jasper Morrisson et SANAA trouveront  à coup sûr leur bonheur.

 

inspiration architectes japonais idées mobilier

 

 

MEETEE

2 - Chaise "Five", Design Claesson Koivisto Rune,

3 - Chaise lounge "Nadia", Design Jin Kuramoto,

4 - Dining Table "Nadia", design, Jin Kuramoto,

8 - Système de rangement "Molly", en bois et feutre.

 

KARIMOKU

1 -  Tables d'appoint "Colour Wood Plain", Design Scholten & Baijings

6 - Tabourets "Castor Plus", Design Big-Game,

7 - Porte-manteaux "Nook", Design Teruhiro Yanagihara.

 

 

 ➡  N'oubliez pas de LIKER et de PARTAGER si vous avez aimé ! Un petit pas pour vous, un grand pour Husk !

M E R C I

Sources: Architonic, ArchDaily, Kinaro, Sou Fujimoto.

 

Chloé Valette