Now Reading:
Juan García Mosqueda plaide en faveur de la ré-introduction d’un design ludique

Juan García Mosqueda plaide en faveur de la ré-introduction d’un design ludique

À partir du 6 mai, Hacking Industry, une exclusive sélection par le curator et fondateur de la galerie Chambers, Juan García Mosqueda, y sera sous le feu des projecteurs, renouant enfin le dialogue autour de la façon de concevoir un design ludique et davantage expérimental. La plateforme et galerie digitale pour le design de collection Adorno s’est récemment mise au service d’évènements physiques comme virtuels, prêtant ainsi son rayonnement et sa communauté pour la bonne diffusion du design. Découvrez un projet anticonformiste.

 

Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental

Donner du sens. Ou plutôt donner un nouveau sens aux objets et faire fi des conventions liées à l’industrie et à la fabrication. Tel est le but derrière Hacking Industry, une sélection de huit studios de design et d’architecture par Juan García Mosqueda, curator et fondateur de la célèbre galerie Chamber à New York, et de l’initiative indépendante en faveur du collectible design, QUICK TINY SHOWS à Buenos Aires.

Le design, comme toute discipline induisant une fabrication est dépendante des processus industriels, de la faisabilité et des innovations en matière d’usinage et de matériaux. Ramenant ainsi la création pure, l’élan artistique derrière la pièce à un élément technique, que l’on adapte parfois à « ce qui est possible de faire ». Depuis deux ans, Juan García Mosqueda travaille à libérer un groupe de designers de ces contraintes en mettant en avant le design ludique et l’expérimentation abstraite et les invite ainsi à briser le moule de la création industrielle contemporaine.

 

uan Garcia Mosqueda présente Hacking Industry, en exclusivité sur Adorno

 

Citant l’artiste précurseur de l’Art minimal Robert Smithson, le curator explique s’être basé sur son principe de « technologie abstraite » comme méthodologie permettant à ces designers d’incorporer non seulement des produits standard, prêts à l’emploi, mais aussi des processus de fabrication assez ennuyeux ou sans grand intérêt aux yeux du processus créatif. Libérés de certaines contraintes donc, place à l’envie et au potentiel énorme que permet le design s’il est ludique.

Par exemple, les designers de Buffet Collective, ont mis au point un mobilier hybride, entre la bibliothèque, le luminaire et la jardinière d’intérieur. Une pièce qui se joue des utilisations réglementaires et offre par la même occasion un joli piédestal au végétal. L’Argentine Lucila Garcia de Onrubia aka Deon Rubi propose quant à elle une mise en valeur du métal et d’éléments tubulaires bruts avec son Tube Bench. Un design ludique, simple et intelligent avec une touche de poésie car le métal chromé permet de refléter un environnement déformé.

 

Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental

Juan García Mosqueda plaide en faveur de la ré-introduction d'un design ludique

 

La collection entière sera présentée en ligne et en exclusivité depuis Buenos Aires sur la galerie en ligne Adorno. On pourra également y voir une table minimaliste de l’agence d’architecture et de design IT-MET, également basée à Buenos Aires, et la collection Dumb de Jumbo NYC, qui comme à son habitude présente des pièces au design massif, créant des assises à partir d’une seule pièce de mousse haute densité et recouvert d’un revêtement en caoutchouc. Les designers mettent ici en avant un principe de naïveté et de non-sophistication très intéressante.

Michael Meredith et Hilary Samplle, les membres de MOS Architects, ont l’habitude de créer à base d’expérimentations ludiques et de recherches sérieuses. Ils ont eu la volonté de rassembler et de travailler sur une gamme d’expériences de conception rassemblant imaginaire et pensées architecturales. Les designers du studio Objects of Common Interest ont conçu la lampe Hunky Dory, en acrylique et acier inoxydable poli. Avec ces objets, ils renforcent leur volonté de créer des objets expérientiels, démontrant une fixation sur la matérialité, le concept et les expériences spatiales tangibles.

 

Juan Garcia Mosqueda présente Hacking Industry, en exclusivité sur Adorno
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental

Le studio de design argentin RIES a créé deux séries dans l’optique d’un design ludique et libéré. Tout d’abord Fuso, une collection de pièces en verre soufflées, déformées par la gravité, qui fait de chacune d’elles des pièces uniques. Et Tori, un tabouret lourd de sens inspiré de l’arche japonaise du même nom censée marquer la frontière entre espace sacré et espace profane…

Enfin, le designer chilien Rodrigo Bravo, présente pour Hacking Industry les éléments TM3 et TM1 – déjà aperçu lors d’une des éditions de QUICK TINY SHOWS – présentant une collection d’objets simples mais ambigus basés sur le « simple » exercice de concevoir à partir de seules modifications et altérations apportées à des tubes d’acier. Le résultat est une collection de pièces qui se situent dans un espace intermédiaire entre la sculpture et le mobilier, soit le sujet idéal afin de se jouer des codes et intégrer la notion de design ludique dans le processus de création!

 

Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental
Hacking Industry, plaidoyer pour un design ludique et expérimental

 

  Retrouvez ces pièces uniques en ligne et en vente sur Adorno dès le 6 mai 2021, ici.

Photographies par Nazzareno Giannelli

 

LIKE and SHARE!

M E R C I

 

Written by

Chloé founded Huskdesignblog in 2016. Ever since, she is decoding every nook and cranny to find the best interiors and furniture ideas for her beloved readers and followers, eager for beautiful things.

Input your search keywords and press Enter.